Vendredi 7 mai 2010

Médaille de la famille française

La médaille d’honneur est une distinction honorifique décernée aux personnes qui élèvent ou qui ont élevé dignement de nombreux enfants, afin de rendre hommage à leurs mérites et de leur témoigner la reconnaissance de la nation.

La médaille d’honneur est une distinction honorifique décernée aux personnes qui élèvent ou qui ont élevé dignement de nombreux enfants, afin de rendre hommage à leurs mérites et de leur témoigner la reconnaissance de la nation.

Peuvent obtenir cette distinction les personnes visées ci-dessous qui, par leur soins attentifs et leur dévouement, ont fait un constant effort pour élever leurs enfants dans les meilleures conditions matérielles et morales :

  • Les mères de famille de nationalité française dont le mari et tous les enfants sont français
  • Les mères de famille ou les pères de famille de nationalité française dont tous les enfants sont français et dont le conjoint ne possède pas la nationalité française
  • Les mères de famille ou les pères de famille de nationalité française dont tous les enfants sont français, qui élèvent ou qui ont élevé seuls leurs enfants.

En cas de remariage, postérieurement à la période pendant laquelle le postulant ou la postulante a élevé seul(e) ses enfants, la médaille ne peut être accordée au nouveau conjoint en application des dispositions du présent paragraphe.

La Médaille de la Famille Française comporte trois modèles

  • La médaille de bronze lorsque le nombre des enfants est de quatre ou cinq ;
  • La médaille d’argent lorsque le nombre des enfants est de six ou sept ;
  • La médaille d’or lorsque le nombre des enfants est de huit ou plus.

La médaille de bronze est également accordée aux personnes veuves de guerre, qui, ayant trois enfants au décès de leur mari, les ont élevés seules.

Sont considérés comme enfants, au sens du présent article : les enfants légitimes du postulant ou de la postulante et de son conjoint, et les enfants ayant fait l’objet d’une légitimation adoptive.

La médaille de la famille française peut être accordée à titre posthume si la proposition est faite dans les deux ans du décès de la mère ou du père.

Pièces à fournir par le ou la candidat(e) à la mairie de son domicile

  • Attestation de scolarité pour tous les enfants d’âge scolaire,
  • Attestation éventuelles émanant de personnalités ou de groupements qualifiés portant sur les titres et mérites de la famille,
  • Lorsque la candidate est veuve de guerre ayant élevé seule les trois enfants qu’elle avait au décès de son mari, joindre une copie du titre de pension.